MAYOTTE, on est lĂ !!!đź‘‹

Du 10 au 15 avril 2022, le GMPSOI est allé à la rencontre de nos collègue👋s à Mayotte

Chaque rencontre a donné lieu à un temps de présentation, un temps d’écoute lorsque des besoins ont émergé et un temps d’information sur la fédération et le SECOIA.

Ce déplacement riche de rencontres, d’enseignements, de projets, a été organisé en étroite collaboration avec Sandrine MARTEL et Anne LAFAY, toutes deux, infirmière ASALEE et référente en accompagnement de projets.
C’est Gwenn BLANCHET la Coordonnatrice Régionale du GMPSOI qui a fait le voyage pour représenter le GMPSOI et porter notre voix, nos valeurs et réaffirmer notre soutien aux projets naissants et ceux en cours, autour de l’exercice coordonné.
Merci à elles 🙏🤩

🗣Retour de Gwenn : « Personnellement, Mayotte a contribué à renforcer ma motivation et a en éveillé de nouvelles en termes d’intérêts pour ce territoire si magnifique avec des professionnels mahorais inspirants dans leur investissement pour leur île : Dr Elhad Mohammadi, Soumeya Chaihane, El Habib Ismaël qui se démènent pour améliorer l’offre de soins et l’amélioration de la prise en charge des patients ou encore Badredinne Saindou, qui œuvre au sein de l’association Maecha Na Ounono.pour la MECS et le déploiement de dispositifs complets d’accompagnement pour les jeunes »

Les membres du CA et la coordinatrice remercient chaleureusement l’ensemble des partenaires qui nous ont accueilli lors de ce déplacement et tout particulièrement Mehdi REZGUI, coordonnateur de la MSP du Lagon qui a facilité la mise en lien et a veillé à ce que tout se passe au mieux pour nous.

Focus sur les rencontres de professionnels/MSP et institutionnels :

  • Dr MOHAMMADI Elhad, mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste Ă  Chiconi, leader de sa MSPau centre de Mayotte : projet très ambitieux avec un bâtiment dĂ©diĂ© Ă  la MSP prĂ©vu pour fin 2022.
    Ce jeune MG engagé s’est entouré de professionnels compétents pour l’accompagner dans cette aventure. Il souhaite avant tout diversifier et améliorer l’offre de soin.
  • Dr ZABI Assef MG Ă  Haut Vallon banlieue de MAMOUDZOU Formation leader de sa MSP composĂ©e en plus du mĂ©decin, d’une sage-femme et d’infirmiers. Très intĂ©ressĂ© par la fonction AsalĂ©e, il y voit lĂ , le moyen d’avancer plus rapidement, d’éviter les retards dans les prises en charge pĂ©diatriques notamment.

  • MSP du lagon (adhĂ©rente au GMPSOI), reprĂ©sentĂ©e par Mehdi REZGUI, coordinateur et 2 autres membres de l’équipe Faardaati MAANDHUI IDEL, Adrien BOLZER IDEL (le mĂ©decin et l’infirmière porteuse du projet, CĂ©line BOULINEAU Ă©tant hors dĂ©partement). PrĂ©curseurs il y a 8 ans, ils ont montĂ© la MSP avec l’idĂ©e de se sentir moins isolĂ©s, de pouvoir Ă©changer sur les cas complexes. Ils portent des actions sur le diabète, la santĂ© mentale… Ils se rĂ©unissent en moyenne tous les mois en RCP. La MSP est reconnue par la population.

Future CPTS Sud

  • Christelle WEIL: infirmière libĂ©rale depuis 12 ans Ă  Mayotte, motivĂ©e par l’exercice coordonnĂ©, Ă  rejoint le projet de la crĂ©ation de la CPTS qui est Ă  l’initiative du Dr ROUSSIN et des Ă©quipes soignantes du sud. Ils ont la volontĂ© d’intĂ©grer une infirmière IPA, une infirmière ASALEE d’amĂ©liorer l’offre de soins, de former des professionnels (ex : soins palliatifs) qui deviendront rĂ©fĂ©rents au sein de la CPTS. Christelle assurera la fonction de coordination de cette première CPTS sur le territoire.

URPS infirmiers

  • El Habib ISMAEL : vice-prĂ©sident de l’URPS Infirmiers rencontrĂ© dans le cadre des rencontres AsalĂ©e. Très engagĂ© pour son Ă®le et, dans sa fonction de rĂ©fĂ©rent URPS infirmier il est prĂŞt Ă  travailler en collaboration avec les infirmières rĂ©fĂ©rentes pour prĂ©senter ASALEE aux libĂ©raux.

IPA

  • Amira MOUMTAZ: IPA option maladies chroniques stabilisĂ©es en fin de formation. Très intĂ©ressĂ©e par l’exercice coordonnĂ©, Amira nous explique que ce mode d’exercice contribue Ă  fluidifier les parcours patients et a toute sa place Ă  Mayotte. Concernant l’IPA, il y a une incomprĂ©hension des professionnels. « Tout le monde souhaite mettre en place des IPA car ils sont persuadĂ©s qu’elles vont pallier la problĂ©matique de dĂ©sert mĂ©dical en se substituant aux MG Â», il serait intĂ©ressant de faire un tableau comparatif IPA/ASALEE pour apporter de la lisibilitĂ© sur ces 2 fonctions.
  • Soumeya CHAIHANE: IPA Maladie chroniques stabilisĂ©es, en MSP du Dr MOHAMMADI avec la mise en place de sĂ©ances d’Éducation ThĂ©rapeutique du Patient (ETP) et en remplacement libĂ©ral. Le statut ASALEE l’a sĂ©duit fortement. Pour elle, la collaboration IPA/IDSP a du sens.

 INSTITUTIONNELS

  •  Rencontre de l’ARS : Mme Karima SAID HALIDI : cheffe de projet attractivitĂ© et chargĂ©e de formation des PS et RH en santĂ© au sein de la direction de l’offre de soin et de l’autonomie, avec sa collègue Mme Safi AHAMADA, gestionnaire de l’exercice coordonnĂ©
    En présence du dispositif : CAPLIM (Cellule d’Appui aux Professionnels Libéraux de Mayotte) représenté par Gilles VIGNON et sa collaboratrice Hadija DAOU.
    L’ARS Mayotte souhaite mettre en place la formation PACTE des coordonnateurs de MSP/CDS & CPTS qui devrait débuter en septembre. Suite à la présentation du dispositif ASALEE, ils ont adressé une information aux professionnels de santé de l’île. Cet échange a été l’occasion de réaffirmer notre implication sur le territoire de Mayotte.
  • La Caisse de SĂ©curitĂ© Sociale de Mayotte (CSSM)
    Daniel BACAR : responsable vie conventionnelle GDR et référent des organisations coordonnées (ROC)
    Le MĂ©decin conseil Dr Axel AGRANIER
    La responsable de santé
    Le responsable du service prestation
    Daniel BACAR a rappelé l’utilité précieuse des MSP pendant la crise sanitaire. Ils ont exprimé l’importance de développer les échanges entre les professionnels de santé. Les professionnels présents ont témoigné de leur intérêt pour le déploiement d’infirmières de santé publique du dispositif ASALEE sur Mayotte.

ASSOCIATIONS

  • La MECS (Maison d’enfant Ă  caractère social) Ă  Mamoudzou, association MaĂ©cha Na Ounono
    Nous avons Ă©tĂ© invitĂ©es par M. Badreddine SAINDOU Directeur GĂ©nĂ©ral et Mme Mariama YANCOUB directrice du Service d’HĂ©bergement Éducatif et d’Insertion (SHEI).

C’est un Ă©tablissement Ă  caractère social et mĂ©dicosocial, habilitĂ© par l’aide sociale Ă  l’enfance (ASE), accueille des jeunes âgĂ©s entre 11 et 18 ans faisant l’objet d’un placement administratif ou judiciaire. Cet accueil se poursuit dans le cadre d’un contrat jeune majeur de 18 Ă  21 ans.
L’association Maécha Na Ounono souhaiterait mettre en place un partenariat avec une ou plusieurs MSP de Mayotte pour la prise en charge des jeunes accueillis et envisage l’intégration d’une infirmière ASALEE au sein de leur équipe.